Aller au contenu

El Ron Prohibido Habanero 12 ans – Mexique – 40%

El Ron Prohibido est un vieux rhum produit dans la distillerie du même nom, située dans le centre du Mexique, plus précisément dans la ville de Pénjamo.
Ce rhum traditionnel âgé de 12 ans est distillé en colonne avant de connaitre un vieillissement dans des fûts de chêne en système solera.

Le mélange alors obtenu associe la puissance de la jeunesse à la complexité des plus vieux rhums.

El Ron Prohibido signifie en français ‘le Rhum interdit‘.

Catégorie :

C’est au cours du 17ème siècle que les navires espagnols débarquent sur les côtes du Mexique avec des fûts de vin de paille sucré. Afin de ne pas les faire repartir à vide, ces derniers sont remplis de ‘Chinguirito’ – appellation du rhum mexicain. Un long voyage de retour s’opère durant lequel les fûts infusent ce ‘Chinguirito’, lui offrant un profil complexe et très aromatique. A son arrivée en Espagne, ce rhum est jugé excellent et se vend alors bien mieux que tous les rhums de tradition espagnole qui l’entourent. L’escale du bateau à la Havane (Cuba) lui vaut alors le surnom de Habanero.

Sa popularité est telle que ce rhum fait largement ombrage aux autres marques espagnoles, poussant ainsi Felipe V de Bourbon, Roi d’Espagne, à l’interdire de 1700 à 1796. Pendant près d’un siècle, la production de ce rhum est considérée comme un acte criminel !

Nez de rhum léger qui nous accueille, et qui s’oriente sur des notes caramélisées. Le boisé est toasté, on a une bonne poignée de fruits à coque caramélisés (noisette, noix, amande). Quelques épices viennent relever un peu le tout, le clou de girofle se détache. Le caramel se fait peu à peu plus sec et le boisé carbonisé, ce qui mène à des notes de café et de cacao.
Cette tendance se confirme lorsque l’on aère le liquide, le côté sec du caramel brûlé développe toujours ses notes de café et de cacao. Une pointe de mangue arrive à se frayer un chemin avant d’être ensevelie sous le caramel.

En bouche nous avons une bonne dose de fruits à coque grillés, comme réduits en poudre et infusés dans le rhum. Puis l’impression est plutôt équilibrée, quoique paradoxale : à la fois sucrée et alcooleuse, douce et astringente, sèche et aqueuse. Notes de tabac blond.

Ce sont le café, le cacao et le chocolat noir qui viennent clore la dégustation.

Poids 100 kg