BEN NEVIS 22 ans 1996 The Little Big Book Elixir – 54,1% – 70 cl

Rénovée en 1984 et de nouveau fermée en 1986, Ben Nevis a été rachetée en 1989 par le groupe japonais Nikka.

Ben Nevis soulève un engouement toujours plus grand auprès des amateurs du monde entier. Merveilleusement fruitée, herbacée et maltée, cette version débordante de naturel nous rappelle que la simplicité est une vertu qui permet de mieux mettre en valeur une complexité sous-jacente.

 

2 en stock

Catégorie : Étiquette :

Description

Le premier nez est un mélange de miel d’acacia, de cannelle et de noix verte.
A l’aération, la palette aromatique devient plus herbacée (sauge), confite (poire), médicinale (camphre) et exotique (ananas). Exubérante (passion, kiwi), l’attaque en bouche est superbement oxydative. En milieu de bouche, de la vanille enrobe les papilles.
La fin de bouche est juteuse (poire William). Gourmande, l’entame de la finale évoque un flan à la vanille. Acidulée (citron), elle évolue sur des notes de tabac blond et de toffee. La rétro-olfaction rend hommage à l’orge maltée.

Single Cask n° 1789 – Hogshead

Notes de dégustation:

  • Couleur : jaune doré soutenu.
  • Nez : fin, onctueux. Au premier nez, des notes de miel d’acacia, de pomme au four, de cannelle, de noix verte et de lait de coco s’entremêlent avec beaucoup d’harmonie. A l’aération, la palette aromatique se resserre et devient plus herbacée (verveine, sauge) et confite (poire »). De plus en plus concentrée, elle diffuse au fur et à mesure une très belle séquence médicinale (baume, camphre). En arrière-plan, des parfums de fruits exotiques (ananas, banane) très mûrs côtoient de l’orge maltée. Ben Nevis resplendit alors !
  • Bouche : nette, vive. Exubérante (passion, kiwi, figue), l’attaque en bouche reprend à son compte le caractère oxydatif de la palette aromatique. En milieu de bouche, de la vanille-bourbon et du miel d’acacia enrobent avec beaucoup de douceur les papilles. Puis, des notes de laurier et d’oseille prolongent avec fraîcheur une fin de bouche juteuse (poire William) et infusée (tilleul, verveine). Avec le temps, quelques agrumes (citron, pamplemousse) apportent beaucoup de dynamisme à la palette gustative.
  • Finale : longue, gourmande. Évoquant clairement un flan à la vanille ou une tarte à l’ananas, l’entame de la finale est également acidulée (citron, mandarine). Puis, des notes de tabac blond et de toffee rivalisent d’intensité. La toute fin de bouche est à la fois mentholée et chocolatée. En rétro-olfaction, l’orge maltée refait surface pour prendre définitivement les choses en mains. Avec ses notes de miel d’acacia, de cannelle, de gingembre et de noix, le verre vide est un copié-collé du premier nez.

Informations complémentaires

Poids 2.1 kg